Les reins sont des organes complexes et fascinants qui remplissent de nombreuses fonctions vitales pour la santé et le bien-être de notre corps. En plus de produire de l'urine et d'éliminer les déchets et les liquides superflus de notre sang, ils aident à maintenir la pression artérielle, à garder nos os en bonne santé et à produire des globules rouges.

En résumé, le maintien de la santé de nos reins est essentiel. Cependant, un manque de connaissances persistant et continu sur l'Insuffisance Rénale Chronique (IRC) entraîne une augmentation du taux de mortalité associé chaque année, et les prévisions estiment que l’IRC deviendra la cinquième cause de décès dans le monde d'ici 2040. Les connaissances en matière de santé, ou les « caractéristiques personnelles et les ressources sociales nécessaires pour que les individus et les communautés accèdent, comprennent, évaluent et utilisent les informations et les services pour prendre des décisions en matière de santé » [1] jouent un rôle clé dans cette problématique. Des recherches menées au Royaume-Uni montrent que jusqu'à 6 adultes sur 10 ont du mal à obtenir des informations médicales comprenant des chiffres et des statistiques essentiels à leur santé et à leur bien-être.

Pour ces raisons, la Journée Mondiale du Rein de cette année, qui en est à sa seizième édition, est consacrée à « Améliorer les connaissances pour obtenir de meilleurs soins néphrologiques », sujet sur lequel Diaverum est fier de prêter sa voix.

L’importance d’avoir des connaissances en matière de santé

Au niveau mondial, 1 adulte sur 10 est atteint d’IRC, qui, si elle n’est pas traitée, peut être mortelle. Toutefois, la détection précoce permet de mettre en place des soins et une gestion de la maladie qui peuvent prévenir la morbidité et la mortalité, et améliorer la rentabilité et la durabilité. Par extension, nous considérons que les connaissances en matière de santé sont un élément clé de notre promesse de délivrer des soins néphrologiques qui améliorent la qualité de vie de nos patients, en enrichissant leurs connaissances et, par conséquent, en augmentant leur autonomie, la prise de décision partagée et les soins individuels. Lorsque les patients disposent d'informations sur leur état et sont capables de communiquer efficacement avec leur médecin, ils sont 32 % moins susceptibles d'être hospitalisés et 14 % moins susceptibles de se rendre aux urgences [2], ce qui conduit à de meilleurs résultats et potentiellement à une meilleure qualité de la vie.

Notre plan pour 2022

Michaela Blomstrand, Directrice de l’Expérience Patient et des Affaires Communautaires, a partagé quelques idées sur la place de l’éducation en matière de santé pour les patients de Diaverum en 2022 : « L'éducation est un pilier clé de notre stratégie d'expérience patient au sein de Diaverum, à la fois pour les patients dont nous nous occupons mais aussi pour leurs aidants et leurs familles. Nous sommes ravis de lancer une campagne pour célébrer la Journée Mondiale du Rein, composée d'une série de vidéos éducatives visant à sensibiliser à l'IRC et à ce qu'elle implique. Pouvoir comprendre et parler de votre maladie est un élément essentiel pour prendre des décisions éclairées concernant vos soins et bien vivre avec. Nous sommes fiers d'accompagner nos patients sur cette voie ».

Sensibiliser et partager les connaissances sur la santé des rénale, en utilisant nos ressources et notre position en tant que prestataire mondial de soins néphrologiques, est la clé de la mission de Diaverum. Elle ne commence ni ne se termine avec la Journée Mondiale du Rein ; c'est quelque chose sur lequel nous travaillons jour après jour et qui s'étend à plusieurs de nos initiatives, notamment l'application pour mobile d.CARE, qui offre aux patients une plateforme unique pour visualiser, comprendre et naviguer dans leur traitement de dialyse.

Le Dr Fernando Macário, médecin-chef de Diaverum, a déclaré : « Les soins médicaux évoluent vers une médecine plus préventive, centrée sur le bien-être du patient plutôt que sur la maladie. En conséquence, une approche holistique primera sur les modèles biomédicaux. La participation active des patients à la détermination de leur santé et aux plans thérapeutiques est essentielle pour réussir à atteindre les meilleurs résultats ».

« Cette nouvelle vision des soins est basée sur des patients, des proches et des aidants responsabilisés et bien informés, et sur des stratégies de communication efficaces soutenues par des systèmes d'information modernes. L'efficacité de ce modèle dépend en grande partie de la capacité des professionnels de la santé à améliorer les connaissances des personnes dont ils s'occupent. Au sein de Diaverum, nous prenons cette responsabilité très au sérieux, avec des programmes pédagogiques exclusifs pour les patients. »

1 https://gateway.euro.who.int/en/themes/health-literacy/#:~:text=Health%20literacy%20refers%20to%20the,to%20make%20decisions%20about%20health

2 (Greene JC, et al. (2019). Reduced hospitalizations, emergency room visits, and costs associated with a web-based health literacy, aligned-incentive intervention: Mixed methods study. Journal of Medical Internet Research, 21(10): e14772)

Dernières actualités

Croissance

Diaverum consolide son développement au Maroc

Professionnels de santé

Journée Internationale des Infirmières et Infirmiers 2022

d.HOLIDAY

Diaverum facilite la dialyse de vacances